Surtout pas un palais des glaces !

C’est ce que semblent penser les nouveaux concepteurs de casino. A Las Vegas, les salles de jeux débordent d’ornements et de fioritures… mais on y voit très peu de miroirs. On vous explique pourquoi.

 

Au cœur du désert du Nevada, tout le monde connaît la capitale mondiale du divertissement, cette ville excentrique qui étonne par ses nombreuses couleurs et ses variétés de décors. Il est possible d’y voir la Tour Eiffel, de faire un tour en gondole comme à Venise, de se reposer à l’ombre de pyramides égyptiennes, d’être illuminés par les néons les plus colorés du monde. Les salles de jeux débordent de bruits, de couleurs, d’originalités.

 

Mais avez-vous déjà remarqué qu’il était plus rare de côtoyer, aux côtés des rangées de machines à sous ou des tables de blackjack, des simples miroirs ? Ce n’est pas un hasard. En effet, les professionnels évitent tout simplement d’y accrocher des glaces.

 

D’après eux, le casino se doit de rester uniquement un endroit dédié au rêve et au plaisir. Un espace qui permette de s’évader, de s’échapper du quotidien. Se voir en reflet dans un miroir, ce serait un peu comme un rapide retour à la réalité. Et qui dit retour à la réalité, dit, selon ces professionnels, diminution de l’envie de jouer.

 

On imagine bien sûr qu’il s’agit là de la raison première de l’absence de miroirs dans les salles de jeux. Mais espérons que le désir de laisser les joueurs dans une atmosphère d’évasion y soit également pour quelque chose.